Loading
Home > Sensibilisation à la sûreté des embarcations de plaisance
Sensibilisation à la sûreté des embarcations de plaisance
 
Source: Transports Canada, Sûreté maritime - Politique


Transports Canada croit que le meilleur moyen d’assurer la
sécurité et la sûreté des petits bateaux et de leurs installations
est la promotion de la sensibilisation à la sûreté. Cette brochure
constitue un des moyens d’accroître cette sensibilisation.
Au Canada, les petits bateaux naviguent souvent près
d’infrastructures essentielles, comme des barrages hydroélectriques,
des centrales électriques, des usines de produits
chimiques, des ponts et des biens maritimes importants, tels
que des bateaux commerciaux, des traversiers ou des bateaux
de croisière, toutes des cibles potentielles d’attaques terroristes.
Les petits bateaux peuvent servir :
• de bombe flottante;
• de plate-forme pour attaquer l’industrie maritime ou
d’autres infrastructures essentielles;
• de moyen de passer des armes en contrebande ou de
cacher des terroristes.
L’utilisation des petits bateaux pour faire de telles choses peut
mettre en péril la sécurité et la sûreté du public, ainsi que les
échanges commerciaux et l’économie du Canada.
Voilà pourquoi vous devez savoir comment réduire le risque qu’un
petit bateau soit utilisé pour commettre un acte terroriste. Vous
devez aussi savoir quoi faire si vous voyez quelque chose de
louche se passer dans les voies navigables du Canada ou près
de celles-ci.
Pour en savoir plus au sujet de la sûreté et du terrorisme au Canada,
cherchez sur Internet : Centre intégré d’évaluation des menaces.
 
LA SÛRETÉ MARITIME : UNE PRÉOCCUPATION INTERNATIONALE
L’Organisation maritime internationale (OMI) est l’organisme
des Nations Unies responsable d’améliorer la sécurité et la
sûreté maritimes. En 2008, l’OMI a publié des lignes directrices
volontaires sur la sûreté pour les petits bateaux et leurs
installations. Transports Canada a contribué à la rédaction de
ces lignes directrices. Elles vous encouragent à signaler les
activités suspectes aux autorités compétentes et décrivent les
pratiques exemplaires que, nous l’espérons, vous prendrez en
considération.
Les lignes directrices de l’OMI vous aideront :
• à prévoir les événements qui touchent à la sûreté;
• à offrir des programmes de sensibilisation à la sûreté;
• à prévenir les vols ou les détournements et l’accès non
autorisé aux petits bateaux.
 
LIGNES DIRECTRICES RELATIVES
AUX EMBARCATIONS DE PLAISANCE
Cette section est un résumé de l’annexe des lignes directrices
de l’OMI, relative aux embarcations de plaisance.
Rappel : La sécurité et la sûreté générales de votre bateau, de
votre équipage et de vos passagers sont votre responsabilité.
Voilà pourquoi vous devriez suivre les conseils ci-dessous :
 
Effectuez une fouille de votre bateau
• Effectuez une fouille de votre embarcation de plaisance pour
vous assurer qu’aucun article suspect n’a été placé à bord,
laissé derrière ou enlevé pendant que l’embarcation était
sans surveillance. Si vous trouvez quelque chose de suspect,
communiquez avec les autorités locales sur-le-champ. NE
manipulez PAS de paquets ni d’objets suspects.
 
Sécurisez votre bateau
Si possible, verrouillez les portes externes, les ouvertures et les
aires d’entreposage et fermez solidement les fenêtres lorsque
vous laissez votre embarcation de plaisance sans surveillance.
Si l’embarcation doit être laissée sans surveillance pendant un
certain temps :
• amarrez-la conformément aux règlements du port local;
• verrouillez les interrupteurs d’allumage pour prévenir le
vol/l’utilisation non autorisée;
• portez toujours la clé d’allumage sur vous;
• envisagez d’installer un système d’alarme de petite embarcation
pour vous alerter de tout mouvement non autorisé.
Si vous intégrez au système d’alarme des détecteurs de
fumée et d’incendie, vous disposerez d’un système qui
assurera une protection complète de votre embarcation.
• envisagez d’utiliser des serrures antivol sur direction, si
possible;
• envisagez de graver le numéro d’identifi cation de la coque
sur les fenêtres et les ouvertures;
• envisagez d’installer un dispositif dissimulé pour fermer la
canalisation d’essence ou un immobilisateur de moteur.
 
Protégez vos biens
Il serait préférable de marquer et de photographier votre
embarcation et l’équipement, car cela aidera les autorités
à identifi er l’équipement volé. Envisagez de vous prévaloir
d’un système antivol à étiquette d’identifi cation par radiofréquence
(IRF), si vous le pouvez. Pourquoi? Ces systèmes
réduisent le risque de vol, augmentent les taux de récupération
et, dans certains cas, réduisent les primes d’assurance.
 
Choisissez un itinéraire sécuritaire
Planifi ez votre itinéraire et vos escales attentivement avant
un voyage. Mettez tout en oeuvre pour éviter les zones où les
activités terroristes et criminelles, y compris la piraterie et les
vols armés, constituent une menace importante. Si vous devez
naviguer dans des eaux non sécuritaires :
• naviguez avec d’autres embarcations le plus rapidement
possible;
• informez les autorités maritimes locales avant votre arrivée
ou votre départ;
• respectez un horaire de contact rigoureux, de préférence
par satellite ou téléphone mobile, ou par un système
semblable, que les terroristes ne peuvent utiliser pour
localiser l’embarcation par radiogoniométrie.
 
Soyez prêt
Veillez à ce que vos plans d’urgence comprennent des procédures
relatives aux problèmes de navigation, aux problèmes
de santé et sécurité, aux alertes de sûreté et aux incidents.
Effectuez des exercices réguliers pour vous assurer que toutes
les personnes à bord savent quoi faire en cas d’incident de
sécurité ou de sûreté.
Si vous naviguez dans des zones à risque de sûreté élevé,
effectuez toujours une fouille soigneuse de votre embarcation
de plaisance avant de partir. Soyez davantage vigilant lorsque
vous effectuez une fouille des endroits pouvant dissimuler un
passager clandestin, comme les soutes à voiles. Si possible,
effectuez la fouille avec une autre personne, pour votre propre
sécurité. Si vous trouvez un passager clandestin, communiquez
avec les autorités compétentes sur-le-champ.
 
Signalez les incidents de sûreté
Assurez-vous de disposer d’un plan pour signaler et enregistrer
les incidents de sûreté. Le plan devrait comprendre la communication
avec les autorités policières ou côtières les plus
proches et avec les bateaux naviguant à proximité.
Pour en apprendre davantage sur les lignes directrices sur
la sûreté de l’OMI, effectuez une recherche sur Internet en
utilisant les mots suivants : MSC.1/Circ.1283.
 
STRATÉGIE DES ÉTATS-UNIS SUR LES PETITS BATEAUX
Si vous naviguez sur des voies navigables partagées avec les
États-Unis, vous serez peut-être intéressé par la « Small Vessel
Security Strategy » ( stratégie de sûreté des petits bateaux ) du
Department of Homeland Security publiée en 2008.
Pour en savoir davantage, effectuez une recherche sur Internet
en utilisant les mots suivants : DHS Small Vessel Security
Strategy
.
 
ACTIVITÉS DE SÛRETÉ MARITIME DE TRANSPORTS CANADA
Pour en savoir davantage, effectuez une recherche sur
Internet en utilisant les mots suivants : Sûreté maritime de
Transports Canada
.
 
SIGNALEMENT DES ACTIVITÉS SUSPECTES
Transports Canada considère que la meilleure façon d’assurer
la sécurité des petits bateaux et les installations pour petits
bateaux est de promouvoir la sensibilisation à la sûreté.
En outre, la GRC dispose d’un programme de sensibilisation
et de signalement en ce qui concerne les activités côtières
suspectes. Pour vous informer au sujet de ce programme,
effectuez une recherche sur Internet en utilisant les mots
suivants : activités côtières suspectes à signaler à la GRC.
 
Ces programmes sont importants, car la GRC et la police
provinciale et municipale doivent compter sur la communauté
maritime et sur les personnes qui habitent dans des
régions côtières éloignées pour les informer. Sans aide, ces
intervenants ne peuvent assurer la sûreté maritime des voies
navigables adjacentes à une si longue frontière et des voies
navigables situées à l’intérieur du Canada.
 
Comment vous pouvez aider
Nous savons que la majorité des personnes conduisant des
petits bateaux et utilisent des installations respectent la
loi, et que des activités qui semblent suspectes peuvent être
inoffensives.
Répondez aux questions ci-dessous et faites preuve de jugement
pour décider, au mieux, si vous devez signaler l’activité dont vous
avez été témoin.
• Des personnes non autorisées tentent-elles d’avoir accès de
façon inappropriée à des bateaux ou des installations?
• Les membres de l’équipage sont-ils inhabituels pour ce
type de petit bateau?
• Les membres de l’équipage hésitent-ils à quitter le bateau
pendant son entretien ou prennent-ils des mesures de
sûreté inhabituelles?
• Le bateau est-il amarré ou navigue-t-il sans feux dans
l’obscurité?
• Voyez-vous des petits bateaux naviguant à proximité d’un
grand navire?
• Voyez-vous des lumières clignoter entre les bateaux?
• Les membres de l’équipage récupèrent-ils ou jettent-ils
des objets dans la voie navigable ou sur la rive?
• Des personnes ou des objets sont-ils transférés entre
des bateaux, entre un bateau et un hydravion ou entre le
bateau et la côte?
• Les propriétaires du bateau hésitent-ils à s’identifi er
complètement à un port de plaisance ou à une
administration portuaire ou sont-ils diffi ciles à localiser?
• Les gens semblent-ils trop intéressés par des cibles
potentielles, comme les barrages hydroélectriques, les
centrales électriques, les usines de produits chimiques,
les ponts et les biens maritimes importants, tels que des
navires commerciaux, des traversiers ou des navires
de croisière?
• Y a-t-il une activité de plongée inhabituelle?
• Quelqu’un a-t-il volé le véhicule d’une installation
maritime, un laissez-passer de véhicule, une carte
d’identité de personnel ou des uniformes du personnel?
• Les navires semblent-ils éviter intentionnellement d’autres
navires en changeant de direction?
N’approchez ni NE confrontez personne qui, selon vous, agit
de façon suspecte.
Signalez les activités suspectes aux services de police de votre
localité ou communiquez avec la GRC à l’un des numéros de
téléphone ci-dessous.
 
NUMÉROS DE LA GRC À UTILISER
POUR SIGNALER DES ACTIVITÉS
MARITIMES SUSPECTES
• Terre-Neuve-et-Labrador 1-709-772-5400
• Nouvelle-Écosse 1-800-803-7267
• Île-du-Prince-Édouard 1-902-566-7112
• Nouveau-Brunswick 1-800-665-6663
• Québec 1-800-771-5401
• Ontario 1-800-387-0020
• Manitoba 1-204-983-5462
• Saskatchewan 1-306-780-5563
• Alberta 1-780-412-5300
• Colombie-Britannique 1-888-855-6655
• Yukon 1-800-381-7564
• Territoires du Nord-Ouest 1-867-669-1111
• Nunavut 1-867-979-1111
 
 
Quick Links